06 août

L'école Vagabonds

En l'an 2000, après avoir vécu l'aventure O'Posse puis Family, Mohamed Belarbi fonde Vagabond Crew. Il en est l'un des premiers danseurs avec Lamine, Si m'Hahmed, Salah, Neil, Boss-K, JJ, Laos, Hajar pour les "Parisiens", Hugues de Grenoble, Rachid de Bruxelles, Théo de Meaux, Ilaria d'Italie.

Après cette première génération, d'autres grands noms viendront se relayer pour faire l'histoire des Vagabonds sur plusieurs générations :

2000-2003, avec en apogée la finale du BOTY international 2002 et le titre de meilleur show, l'époque des battles épiques notamment de celui mémorable contre Wanted Posse au BOTY France 2001.

2003-2006, les "petits" encadrés par certains anciens prennent la relève dans l'ombre et le travail au point que le monde du Break parle de la fin de Vagabonds jusqu’à un retour retentissant. Doublé show-battle au BOTY 2006 en Allemagne face aux nouveaux épouvantails du Break , les Coréens. A nouveau ces trois années sont marquées par la fin d’une ère et une nouvelle reconstruction. Le travail est plutôt axé sur la création “Alien” et les shows entre 2006 et 2009.

2009 marque le retour sur la scène des battles, le premier objectif est le Chelles Battle Pro avec l’intégration de la nouvelle génération des danseurs à un noyau de danseurs présents depuis 2003/2004. Jusque 2012 cette génération fera une veritable razzia entamée avec un doublé Chelles Battle Pro / UK BBoy en 2010. En duo, Mounir et Nabil remportent le Juste Debout BBoy Dédication le lendemain du Chelles Battle Pro.

En 2011, c’est un doublé UK Bboy Championships / BOTY International remportés respectivement contre les Coréens de Jinjo et les américains de Battle Born ainsi qu'une place de finaliste au R16 Korea.

En 2012, nouveau record avec la conservation du titre au BOTY International, Vagabond Crew devient l’équipe la plus titrée aux championnats du monde avec 3 titres et une deuxième place en battle et quatre victoires en show le tout en quatre participations… Nous pouvons également ajouter la victoire de Mounir au BC One 2012 comme un point final plein de symboles à cette période.

Malgré tous ces succès la théorie du cycle de trois ans se vérifie à nouveau. En 2012, une génération de Vagabonds arrive à la fin de son histoire.

Pour comprendre les succès de cette dernière génération mais aussi sa fin, il faut comprendre que Vagabonds a retenu les leçons du passé et adopté le fonctionnement d’une compagnie professionnelle avec plusieurs bénévoles au service des danseurs. Gagner les championnats du monde et les plus grandes compétitions coûte bien plus qu'il ne rapporte. Une année de fonctionnement et de préparation coute en moyenne 7 à 8 fois plus qu'elle ne rapporte. Participer à un BOTY International n'a aujourd'hui aucun intérêt du point de vue financier, ca n'était pas la motivation nous ne sommes donc pas entré dans le débat sur les money prices.

Vagabond Crew c'est de la communication (vidéos, site internet, réseaux sociaux), une administration et une coordination. Le crew s’est vu encadré par Aziz, le président (Association C West de Nantes), Abdessamad (Afnane Studios), Hafid Maï, Valentin, Mohamed et d’autres encore tous au service du projet porté par Mohamed BELARBI.

Ce projet est aujourd'hui formalisé aujourd'hui dans une compagnie à part entière, Vagabond est devenu une école. Lorsqu'une technique de travail, une déontologie, des valeurs sont mises en oeuvre depuis treize ans avec succès, on peut considérer que le stade du "Crew" est dépassé et que nous sommes dans une véritable école de pensée. Certains deviennent "Vagabonds" d'autres y font un passage pour y suivre un enseignement qui a fait ses preuves...

Au travers des résidences partagées à Mireval, du travail au sein du Réseau Languedoc-Roussillon et d'autres projets à venir en Île de France et partout ailleurs nous nous engageons dans une nouvelle ère tournée vers l'éducation et la formation.

Malgré tout, la compétition étant intégrée dans la gênes de Vagabond Crew, autant dire que nous sommes déja en train de semer les graines des succès futurs... 

un commentaire

Funk You4 décembre 2013 23:44
Vous est peut-être la seule équipe où toutes les générations font corps et on le voit dans les grands événements. Neil et Sim sont toujours là, By Vang et son expérience, Nono et Sofiane participent aux battles. On peut ajouter que vous êtes le prolongement de Family, 1er crew français vainqueur du BOTY, avec Lamine, Salah, Momo et vous faites pleinement parti de l'historique du break hexagonal depuis 15 ans, cette fameuse "french touch". CHAPEAU ! J'aurais voulu savoir comment vont Boss-K (souvenir des Halles) et Youssef. Depuis l'histoire à Hipopsession j'espère qu'il n'a pas arrêté le break. J'ai vu sur votre site dans la page crew les noms Bibo et Nabil ne sont pas en gras.Ils ne font plus partie des Vagabonds ?

Ajouter un commentaire